Accueil / ARTICLE / Un logiciel de smart data pour des stratégies médias plus performantes

Un logiciel de smart data pour des stratégies médias plus performantes

Crédit image : Brandmediasmonitoring

À l’ère de l’information, dans l’univers de l’économie de la connaissance, les données valent, désormais, de l’or. Les plus grandes entreprises, au monde, rivalisent d’ardeur et d’ingéniosité, pour les récolter. Qu’elles concernent la vie privée, les marchés économiques, les flux financiers, la démographie, la sociologie, la publicité, les médias, etc. tout le monde se les arrache. D’ailleurs, des multinationales  telles que les GAFA (Facebook, Google…) doivent le succès de leur modèle économique à l’exploitation des données qu’elles s’ingénient à recueillir, sans relâche. Cependant, ces montagnes de données sont une mine de diamants bruts. La pierre ne deviendra donc précieuse qu’une fois l’information traitée. Ainsi, ces données, soigneusement traitées et rendues accessibles, trouvent tout leur sens dans l’usage dynamique. Pour un traitement efficace de l’information, il faut de l’innovation. Le monde de la communication est, aujourd’hui, enrichi d’un tout-nouveau logiciel, le logiciel smart média data. Il sera, certainement, le nouvel outil indispensable aux dirigeants d’entreprises et aux acteurs du marketing, de la communication, des médias et du digital.

Des données difficiles à trouver

Crédit image : Freepick

Il est de notoriété publique que les données existent en Afrique. Par contre, les mécanismes de recueil, de traitement et de mise à disposition de ces données, au grand public et aux acteurs économiques, restent encore problématiques. Et lorsqu’on réussit à se procurer quelques données existantes, la facture est souvent salée.

Pourtant, des étudiants et des professionnels effectuent des recherches documentaires. Ils épluchent, de fond en comble, les archives disponibles sur internet. Malheureusement, les données recueillies sont négligées ou sous exploitées sur le continent. En comparaison, les sites web internationaux sont beaucoup plus fournis, en informations, que les sites web locaux. Où se situe le problème ?

Les informations, existant en Afrique, ne sont pas convenablement traitées et stockées sur des plateformes à l’accès ouvert. Dans le même temps, les pays dits développés s’appliquent à la collecte, au traitement, à l’analyse – quantitative et qualitative – et à la promotion des données.

Fort heureusement, quelques rares instituts de statistiques et de sondages, des cabinets de veille d’étude et de veille média, en Afrique, se démarquent. Ils mettent certaines données de leur panier, à la disposition des populations, des institutions et des entreprises.

Une solution en un clic

Crédit image : Brandmediasmonitoring

L’élaboration d’une stratégie marketing, de communication pertinente passe, nécessairement, par l’analyse des données d’un marché. Ainsi, ce sont les indicateurs fournis par le marché qui orientent les choix stratégiques. Au dernier trimestre de chaque année, les responsables marketing et communication d’entreprise s’échinent à préparer leurs budgets, pour l’année à venir. Ces lignes budgétaires doivent être soigneusement sous-tendues par une bonne analyse des indicateurs du marché en question : Agroalimentaire, Télécommunication, Boisson, Banque, Assurance, Automobile, Cosmétique, Hygiène… Le principe est le même pour tous. C’est donc en s’appuyant sur les données antérieures et sur celles actuelles qu’une projection factuelle est possible. C’est à ce titre que Pierre Dac a déclaré : ‘’Les prévisions sont difficiles, surtout lorsqu’elles concernent l’avenir ». Dans la lignée de cette affirmation, il convient, naturellement, de s’entourer d’outils conséquents pour une prescience efficace.

Dans la pratique, de telles analyses d’indicateurs ne sont pas toujours aisées, notamment en l’absence de logiciel adapté. « Excel » permet, certes, plusieurs niveaux de traitement, mais il reste, tout de même, limiter quand il s’agit de nager en eau profonde.

S’agissant des données publicitaires, qu’elles soient quantitatives (investissements médias) ou qualitatives (annonces publicitaires et dérivés), un traitement minutieux est indispensable pour ressortir les indicateurs clés : Le classement des annonceurs, des marques et de leurs stratégies, des campagnes et types de campagne, des produits, des supports de communication par acteur, de la saisonnalité des investissements, etc. tout cela sur différentes périodes.

De la pertinence des données générées dépend l’efficacité de toute stratégie. Le Cabinet de veille média, Success ID l’a bien compris et a mis sur pied un logiciel de Smart media data. Selon le cabinet, de nombreux professionnels du marché ivoirien attendent un outil pour l’exploitation dynamique des données publicitaires, afin d’élaborer des stratégies médias plus performantes. D’autres encore, espèrent une application digitale qui délivre, chaque jour et en temps réel, une photographie à l’instant T de l’effervescence média de leur marché publicitaire, un peu comme à la Bourse. Tout cela est, désormais, possible. En un seul clic, toutes les données sont disponibles.

Applicable à tous les secteurs d’activité 

Crédit image : studyrama.com

Grâce à la plateforme Smart media data, les données de tous les secteurs d’activité, sans exception, sont savamment recensées. Et pour les férus de data, voici quelques chiffres : Sur les 36,7 milliards de francs CFA investis par les annonceurs, en publicité dans les médias, en 2020, en Côte d’Ivoire, le secteur Agroalimentaire tient le haut du pavé avec +10,5 milliards de francs CFA, soit 28,6% de part d’investissement.

Il est suivi, de loin, par le secteur des Télécommunications, avec ses 4,5 milliards de francs CFA pour 12,2% de part, selon brandmediasmonitoring. Suivent l’Administration publique, la Communication, l’Hygiène, la Finance, les Organisations et Institutions, la Loterie….

Le tout, 100% en ligne

Crédit image : kiwili

Aux dires de Success ID, ce logiciel de smart media data est le fruit une collaboration entre des développeurs africains de haut niveau, des marketeurs et des stratèges médias. Cette coopération a donné naissance à cette innovation technologique, dans le milieu de la publicité.

Loin des standards du marché, le logiciel rompt avec les habitudes et révolutionne les us des professionnels du marché. Dorénavant, ils jouiront d’une parfaite autonomie dans l’acquisition spécifique de leur data market. La mise à jour quotidienne des données publicitaires, sur cette plateforme, donne la mesure exacte de la température de chaque marché.

En outre, cet outil est accessible sur ordinateur, tablette et smartphone, 24h/24 et 7 jours/7, depuis n’importe quel point d’accès.

L’Afrique est en marche avec ses solutions conçues par ses fils et filles ; des solutions en adéquation avec les réalités de ses marchés. Les agences de publicité, les régies publicitaires, annonceurs et autres acteurs de l’écosystème de la communication disposent, maintenant, d’un outil générateur d’efficacité et de performance sur le terrain. Une immersion au cœur de la smart media data enrichira certainement ses utilisateurs de moult belles idées.

KOFFI-KOUAKOU Laussin

Rédacteur en chef

Source Strat’Marques

à lire aussi sur Strat’Marques :

“Data analyst”, un métier qui requiert de multiples compétences